ProNaturA-France propose de développer le lien homme-animal à l’école : exemple de projet mené par nos adhérents en Collège.


ProNaturA-France propose de développer le lien homme-animal à l’école : exemple de projet mené par nos adhérents en Collège.

Article
Accueil ProNaturA blog
 
| ProNaturA blog | Lien homme animal | Temoignages  Vu 58235 fois
Article N°27856

ProNaturA-France propose de développer le lien homme-animal à l’école : exemple de projet mené par nos adhérents en Collège.

La Loi du 30 novembre 2021 dite " Dombreval" demande que l'on sensibilise les jeunes à l'animal, être sensbile, pour éviter notamment les abandons. Les adhérents de ProNaturA-France s'emploient à déployer dans les établissements scolaires une pédagogie basée sur les programmes scolaires d'une part, et sur leur réseau d'éleveurs personnel, ou leur lien avec des refuges ou associations locales.

Ce type de projet a été validé par les Ministère de l'Education, de l'Agricuture et de la Transition écologique.
Si vous voulez bénéficier d'un projet de ce type, rapprochez vous de ProNaturA qui vous indiquera notre contact le plus proche.


 

Les jeunes ont une vraie préoccupation pour leur milieu naturel, et s’expriment là-dessus auprès de leurs parents. L’animal est le représentant le plus évident de la Nature et le plus accessible pour eux. Il a aussi le pouvoir de les apaiser, ce qui en ces temps difficiles, est un élément non négligeable.


La loi du 30 novembre 2021 dispose en son chapitre I, article 25 : 
II.-L'article L. 312-15 du code de l'éducation est complété par un alinéa ainsi rédigé : 
« L'enseignement moral et civique sensibilise également, à l'école primaire, au collège et au lycée, les élèves au respect des animaux de compagnie. Il présente les animaux de compagnie comme sensibles et contribue à prévenir tout acte de maltraitance animale. »


 

Le texte cible l’enseignement moral et civique. Il est évident toutefois qu’à présent l’ensemble des enseignants et de la communauté éducative doit rappeler les devoirs de citoyens aux élèves, et que le seul enseignant d’ Histoire géographie n’ y suffit pas. 
Il parait donc assez naturel de se pencher sur la question de la sensibilisation des jeunes en milieu scolaire – primaire, collège et lycée-comme la loi en donne l’occasion. Pour cela, l’ introduction plus régulière et formalisée d’animaux dans les établissements, en appui à différents points de programme et actions pédagogiques, semble une bonne porte d’ entrée. 

1 - PRINCIPE DE L’ ACTION PROPOSEE
  • Appuyer un aspect de programme disciplinaire sur une démonstration vivante d’animaux : cela sera l’occasion de sensibiliser les jeunes à la nature sensible de l’animal et à comment apprendre à le bien traiter. 
2 - OBJECTIFS 
  • Lutter contre le décrochage scolaire par l’ offre d’ un médiateur – l’ animal – rassurant et qui ne juge pas : de tels projets valorisent les élèves les moins scolaires qui souvent y révèlent des compétences inattendues 
  • Motiver pour l’apprentissage : les jeunes ont de plus en plus de mal à saisir le sens de ce qu’ on leur apprend. Ils retiennent donc de moins en moins : l’étude des adjectifs qualificatif et de leur accord à propos de la couleur d’ une poule qu’on peut voir, ou de la comparaison, à propos d’ un lapin qu’ on peut toucher («  doux COMME de la soie » ) ça passe tout seul !

L 'ASCLA 30 , société aquariophile, est coutumière de déplacements dans les écoles ( avec autorisation des parents de l'enfant)
 
Faire passer un message de respect : se renseigner sur un animal avant de l’acquérir permet de lutter contre les abandons. En outre, cette notion de respect reste un souci actuellement, en général, par seulement envers les animaux. La renforcer ne sera jamais du temps perdu. 


3 - DECLINAISON CONCRETE
 
  • Cette démonstration pourra prendre des formes multiples qui seront laissées à l’initiative du porteur du projet :
A - D’abord, il importe que le porteur de projet soit volontaire et qu’il dispose de contacts avec des détenteurs d’animaux sérieux et fiables. 
B - Ensuite qu’il s’appuie sur une entrée de programme qui le lui permette : 
Par exemple : Lettres ; 5 ème : « l’ Homme est – il maitre de la Nature ? 
Proposer une interrogation sur l’animal et ses rapports avec un « maître « ( projet joint en annexe). 
C - Cette entrée de programme pourra être croisée en interdisciplinaire avec la SVT ( le vivant ) . Ou les Arts plastiques : étude de la couleur. Ou les mathématiques (élaboration de statistiques par exemple). 
D – Durée : ces projets pourront être d’une journée. Ou se poursuivre sur un mois ; La durée devra être laissée souple.
E – Budget : En s’appuyant sur des associations sérieuses, le coût peut être faible : un défraiement peut suffire. Les éleveurs passionnés et responsables de refuges comprennent l’importance de la transmission de valeurs aux jeunes. En outre, des partenariats pourraient s’ établir entre jeunes et diverses structures, soit en tant que projets d’établissement ( développement durable ) soit sur un temps extrascolaire. 
F : Projets – types qui peuvent être élaborés clés en main.
  • Présentation en classe : production de son propre animal – voir infra les garanties -, ou appel à une association 
  • Maitre Po le lapin abandonné et Pepito le Toui céleste sauvé de justesse apprennent aux élèves le respect de nos compagnons. Merci à Marius et ses parents pour l'autorisation de publier.
  • Présentation sous forme de «  Journées «  à thème dans l’ établissement 
  • Déplacement dans un refuge ou une association de secours aux animaux ( SPA ? refuge ? ) 
  • Il pourra déboucher sur diverses productions ( panneaux, écrits, publications, reportages )
  • Il pourra être présenté en Collège par exemple à l’oral de fin d’année du Brevet – Troisième ( Parcours Citoyen ) 



4 – COMMENTAIRE
Les exemples d’intervention d’animaux en différents milieux comme l’hôpital et les maisons de retraites sont unanimement salués et bien reçus. Il ne semble pas absurde de penser que les jeunes, actuellement tendus par deux ans de COVID, ne sauraient que profiter d’actions de ce type. 
Les conditions de réussite d’une telle innovation reposent sur :
  • L’adhésion d’enseignants volontaires à de tels projets : conditions d’application spécifiques : animaux choisis pour leur calme, travail avec des associations reconnues, garantes des animaux présentés, production de certificats vétérinaires, vérification préalables des allergies éventuelles – voir document joint en annexe.

  •  une formation  par un pair ayant expérimenté ce type d’action ( formation visio possible ). 

  • La mise en place de quelques projets sur cette base  auprès d’établissements dont les chefs sont volontaires.
  • Conclusions de deux élèves au travail donné en annexe :
Julia et Pepito qui a grandi dans la classe.

«  J’ai appris à observer mon animal : je ne pensais pas qu’il y avait autant de choses à dire sur un poisson rouge « 

«  J’ai appris à observer mon animal : C’est mon meilleur ami et je sais que je ne l’ abandonnerai jamais «  


EXEMPLE 

ANNEXE : projet proposé en collège ( niveau 5 eme)
1 - Pour les parents 
Entrée de programme Lettres 5 eme : l’ homme est -il maitre de la nature ? 
Problématique : l ‘animal, être sensible : le connaître, le comprendre, le respecter.
La loi dite «  Dombreval «  du 30 novembre 2021 dispose que :
II.-L'article L. 312-15 du code de l'éducation est complété par un alinéa ainsi rédigé : 
« L'enseignement moral et civique sensibilise également, à l'école primaire, au collège et au lycée, les élèves au respect des animaux de compagnie. Il présente les animaux de compagnie comme sensibles et contribue à prévenir tout acte de maltraitance animale. »

Il est proposé à votre enfant une mini séquence en Lettres autour de l ‘animal. 
Mme .... membre du club avicole du Gard , pourra amener au collège des animaux dits «  de compagnie «  ( lapin, poule, oiseaux ). Ces animaux sont vaccinés, vermifugés et un certificat vétérinaire établit leur bonne santé. Le travail proposé sera 
- de travailler sur la description de l’animal ( organiser une description, accord de l’adjectif qualificatif, comparaison et métaphore)
- de travailler sur la connaissance de l’ animal et ses besoins selon son espèce et de comprendre son comportement
- de rédiger un petit texte racontant soit leur rapport à l’animal, soit leur perception de leur lien au vivant sur cette planète .


Les meilleurs textes seront publiés sur le site du Collège. 


Dans cette perspective vous voudrez bien indiquer si votre enfant peut être allergique : au poil, à la plume, au foin ou à tout autre matériau : auquel cas il participera au travail collectif mais il sera veillé à ce qu’ il soit placé le plus loin possible de la cage ou l’animal sera présenté. L’ infirmière sera aussi prévenue pour disposer d’antihistaminiques.


N’ hésitez pas à me contacter via le carnet pour toute information complémentaire 



-------------------------------------------------------------------------------------------------


1 - Mon enfant………………. ne présente pas d’allergie connue 


2 - Mon enfant ……………………présente une allergie à …………………………..


Recommandation : …………………………………………………….
(entourer le 1 ou le 2 )


2 - Travail proposé 
Séquence 2 : l’ Homme est-il maitre de la nature ? 
L’animal : le connaître, le comprendre, le respecter 



Séance 1 : Apprendre à le connaitre.



1 – Je choisis un animal : je le présente, je me renseigne sur lui. 


 
  • Illustration
Je le décris – 10 lignes minimum 
Physique 
caractère


 
  • Espèce et sous espèce : histoire ?


 
  • Conditions de vie : habitat, nourriture, soin 



2 – Je regarde vivre le mien 



Je remarque 
  • Ses habitudes 
  • Nourriture
  • Activité
  • Sommeil
  • Interaction avec l’ homme/ses semblables/d’autres animaux
  • Autre chose ? 



3 – Ce que j’ai appris en faisant ce travail






Compétences travaillées



1 - Français/SVT/EMC
  • Mener une recherche 
  • Apprendre à observer et comprendre l’ animal
  • Rédiger correctement

Ecriture/présentation
  • Phrases courtes /orthographe des verbes
  • Présenter joliment avec illustrations ( photos ou dessins)






Séquence 2 : l’ Homme est-il maitre de la nature ? 
L’ animal, le connaitre, le comprendre ; le respecter 




Séance 2 : Comment m’assurer que mon animal ressente du bien être ?
Le bien-être animal est garanti quand sont réalisées les cinq conditions suivantes (établies par le projet Welfare Quality®. C’est un projet de recherche de l’Union Européenne, mené de 2004 à 2009, avec plus de 40 institutions scientifiques de quinze pays différents pour évaluer ce bien -être. On les appelle les CINQ LIBERTES.
  •  1 - L’animal ne souffre ni de soif, ni de faim, ni de malnutrition ; il a accès à de l’eau potable et a un régime alimentaire en accord avec ses besoins. 
  •  2 - L'animal ne souffre d’aucun stress physique ou thermique ; il jouit d’un environnement adapté. Il a accès à une zone de repos confortable et dispose d’un refuge en cas d’intempéries. 
  •  3 - L’animal ne souffre d’aucune douleur, lésion ou maladie, et ce grâce à une prévention adéquate et/ou un diagnostic et des soins rapides.
  •  4 - L’animal est capable de réaliser la plupart de ses comportements, car il dispose de l’espace nécessaire ainsi que d’installations adéquates, et qu’il vit avec d’autres individus de son espèce.
  •  5 - L’animal ne connaît ni peur ni angoisse, les conditions nécessaires pour éviter la souffrance mentale étant garanties.



Travail à faire 


 
  • Je choisis un animal 
  • Je précise comment je vais lui assurer ces cinq libertés ( suivre les libertés en les recopiant comme consigne)
  • Je conclus sur ce que j’essaye de faire pour lui 



Compétences travaillées



1 - Français/SVT/EMC
  • Mener une recherche 
  • Apprendre à réunir les conditions pour accueillir mon animal
  • Rédiger correctement

2 - Ecriture/présentation 
  • Phrases courtes /orthographe des verbes
  • Présenter joliment avec illustrations (photos ou dessins)



Projet mené dans le GARD par Sarah AUSSEIL agrégée de Lettres, 2022, 2023 2024. 


 

sarah AUSSEIL

Lien :?

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...