Le faisan du Vietnam : sauvé grâce à l’élevage conservatoire !


Le faisan du Vietnam : sauvé grâce à l’élevage conservatoire !

Article
Accueil ProNaturA
 
| ProNaturA | Elevage conservatoire | Faisans  Vu 5815 fois
Article N°27024

Le faisan du Vietnam : sauvé grâce à l’élevage conservatoire !


Le faisan du Viêt-Nam (Lophura edwardsi) : un beau succès d'élevage pour une espèce très intéressante !
Ce bel animal  est en danger critique d'extinction. Il fait partie de la liste des 100 espèces les plus menacées établie par l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) en 2012.
Il est tellement rare qu'il est impossible d'estimer ses effectifs et on le soupçonne d'être éteint à l'état naturel, bien que son statut officiel soit "en danger critique d'extinction".


Aujourd'hui, le faisan du Viêt-Nam ne subsiste que grâce à l'élevage en captivité.

Principalement grâce à l'élevage privé par des particuliers qui hébergent, et assument sur leurs fonds propres, plus de la moitié des faisans du Viêt-Nam.


Credit Photo : Loic MONDAIN
Heureusement, des plans d'actions se sont mis en places entre les éleveurs de tout poils afin de péréniser les populations captives et d'obtenir un brassage génétique suffisant afin d'espérer de futurs relachés de populations dans le milieu naturel, c 'est à dire le Vietnam.


Credit Photo  : Loic MONDAIN 
Ce mouvement d'élevage, porté majoritairement par la World Pheasant Association , (association internationale dont la branche française WPA France-galliformes est l'un des acteurs du projet, notamment en participant à la gestion du Studbook, programme de conservation mis en place par l' EAZA Conservation Education ) a permis d'unir les éleveurs particuliers et les institutions zoologiques dans le but de ne pas laisser s'éteindre le faisan du Viêt-Nam !
Ainsi, en février 2022.  6 faisans dont 3 nés chez des éleveurs privés affiliés à la WPA ont été envoyés du Parc zoologique et botanique de Mulhouse vers le Jurong Bird Park de Singapour afin d'y former une population satellite : C'est le premier  pas nécessaire vers la réintroduction en milieu naturel, au Vietnam !



Crédit Photo : Parc Zoologique et botanique de Mulhouse
Car, répétons-le, le but de l’opération est de réintroduire l’espèce, en danger critique d'extinction, dans son habitat naturel.
Un couple de faisans restera à Mulhouse.
Les six oiseaux du Jurong Bird Parc (Singapour) feront l objet d'un travail de scientifiques pour les réintroduire dans leur environnement naturel, la forêt du Vietnam.


Crédit Photo : Parc Zoologique et botanique de Mulhouse
Ainsi, chaque naissance de cette espèce en captivité est à saluer et nous raccroche toujours plus à l'espoir de voir à nouveau cet animal dans les forêts d'Asie. Une fois encore éleveurs et parcs zoologiques œuvrent ensemble pour la conservation de centaines d'espèces.


Crédit Photo : Parc Zoologique et botanique de Mulhouse

Loic MONDAIN / Laurent FONTAINE 

Pour information : 

 

Aucune description de photo disponible.

Crédit Photo : Exotic Park de Lescar

Où voir cet oiseau en France ?
On peut trouver quelques sujets de cette magnifique espèce
- au Parc Zoologique de Clère
- au Zoo de Mulhouse 
- au Parc des Oiseaux de Villars les Dombes 
- ai Zoo de Pescheray 
- au Zooparc de Tregomeur
- à la Ménagerie du Jardin des plantes 
- à 
 la nouvelle volière asiatique immersive du Parc de la Tête d'Or :  Cette volière abrite différentes espèces asiatiques menacées dont deux galliformes : un groupe de coq rouge et quatres jeunes mâles de faisan du Vietnam. Ces quatre oiseaux profitent d'un accès à tous l'espace de cette grande volière et n'étant pas en présence de femelles, ils ne présentent pas pour le moment de comportement de défense de territoire. Ils sont suivis de près par l'équipe zoologique qui surveille l'équilibre de ce petit groupe atypique. Deux couples reproducteurs sont hébergés.
Bravo à toute l'équipe zoologique du parc pour ce superbe résultat et pour son soutien au programme d'élevage EAZA/WPA du Faisan du Vietnam !

- Et aussi à l'Exotic Park du zoo de Lescar, où un couple est arrivé en Octobre 2021 : pour participer à la conservation de cette espèce, dans le cadre du programme d'élevage européen, grâce au WPA (World Pheasant Association) 

Bravo aussi au Jardin Animalier de Monaco qui, en 2021 a financé le transfert d'une femelle Faisan du Vietnam née chez un éleveur de la WPA  vers le Zoo de Mulhouse.


sarah AUSSEIL

Lien :https://pronatura.smartrezo.com/admcorr/index.php?l=91368#

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...