GARD ( 30) : ProNaturA  défend la préservation de la biodiversité pour nos enfants


GARD ( 30) : ProNaturA défend la préservation de la biodiversité pour nos enfants

Article
Accueil ProNaturA
 
| ProNaturA | Lien homme animal | Temoignages  Vu 7871 fois
Article N°26444

GARD ( 30) : ProNaturA défend la préservation de la biodiversité pour nos enfants

Aux "Journées méditerrannéennes des saveurs " de ce week end du 14-15 mai sur l'Esplanade à Nîmes, Pro NaturA était  présente : à la fois autour des producteurs et éleveurs locaux, à la fois à la buvette des Costières ( Merci à nos jeunes viticulteurs ! ) , à la fois sur notre stand du Club Avicole du Gard. 
 

Un pincement au coeur : une grande presse autour de notre stand, comme tous les stands d' animaux, du reste. On sent un réel  manque, après deux ans de COVID, et un grand besoin de proximité avec la Nature, dont l ' animal est souvent le représentant privilègié.  
" Encore, encore l'âne" disent des petits qui viennent de descendre des ânes de l'Ane Rit. 
" Il a mal le mouton" ? entend - on de ceux qui ont assisté à la tonte ..
etc etc 
Quelle passion, quel enthousiasme pour les animaux de la ferme, vaches, moutons, lapins, pigeons rassemblés sur l'Esplanade, à l'exception des poules,  confinées pour cause de COVID - pardon, de grippe aviaire - sans compter évidemment nos stars, les chevaux Camargue...



Beaucoup de monde autour des animaux




Beaucoup d 'enfants 




Quand on sait les lois en cours - loi du 30 novembre 2021 notamment - et leurs décrets qui considèrent toute possession d 'animal comme une " détention " et comme potentiellement " maltraitante "..



Ces magnifiques Pyrénéennes semblent très maltraitées en effet ... 

Quand on sait qu on interdit progresssivement les cages, et l ' élevage en général , espèce après espèce, par des mesures de plus en plus restrictives. 
Quand on sait que ces lois sont votées à petit bruit et à  l ' insu de la population 
De cette population qui emmène ses enfants voir ces animaux,  parce que profondément chacun sait que c'est un lien primal avec la Terre.;
Et que peu à peu ces expositions seront interdites par différentes mesures 
Qu' on ne verra plus ces regards émerveillés, ces sourires, ces enfants qui donnent deux brins de paille à un lapin 


Que d 'ailleurs il n y aura plus que deux ou trois espèces de lapins ou de poules, car sans expositions, plus de circulation des gènes  donc plus de richesse ni de biodiversité 
Que c'est ce que à quoi veulent  arriver 2 % d' extrémistes anti spécistes  qui font voter ces lois contre 98 % de la population 
Et que bientot ce seront les chevaux et les taureaux qui seront visés. 

Aucune description disponible.
Cette magnifique petite jument d' une éleveuse de Marguerittes , qui la chouchoute, pourra lui être retirée...sur une dénonciation fantaisiste à peine fondée...Tout possesseur d'animaux est concerné. 
 
 
Pro NaturA  défend les " vrais " ruraux - dont les chasseurs et éleveurs dits" conservatoires", qui connaissent les réalités du terrain et protègent la richesse génétique unique de notre pays.  Contre les écologistes des villes qui ne comprennent souvent pas les vrais enjeux de la biodiversité, rejoignez la défense véritable de notre territoire. L ' enjeu ? Nos enfants qui bientôt sinon ne pourront plus maintenir ce contact avec nos compagnons à quatre pattes, plumes ou écailles. 

  Il est urgent de réagir. De cesser de voter ou de laisser voter des lois qui menacent nos arts de vivre en harmonie avec les différentes espèces d ' animaux. 


sarah AUSSEIL

Lien :https://sarah-ausseil-2022.smartrezo.com

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...